1ER TOURNOI NATIONAL KARATE POUR TOUS

Deutsch

Le samedi 1er juin, ils sont venus, ils l’ont fait et ils ont gagné – et ils ont conquis nos coeurs !

-> Fotogallery Black&White  |   Fotogallery Colour

Cérémonie d’ouverture

Les athlètes, les coaches, les arbitres et les représentants de divers organismes liés au sport et au handicap ont défilé devant le public présent. Ce défilé s’est déroulé au gré d’une musique traditionnelle japonaise, tout en présentant les drapeaux cantonaux fièrement arborés. Chaque représentant affiche une fierté visible, tout en communiquant au public une joie communicative. La nervosité positive se ressent sur le visage des athlètes qui est assez légitime pour ce premier événement national.

Après le salut japonaise et les divers discours officiels, Mme Selma Grimaldi a invité tous les participants à un échauffement collectif sur une musique entrainante pour accélerer la circulation sanguine.

Compétition

Peu de temps après l’échauffement, les premières catégories sur les deux Tatamis commencent et le calme s’installe, démontrant la concentration et le sérieux avec lequel les athlètes s’engagent. Les participants en attente de passer à leur tour sur le tatami, regardent avec intérêt et curiosité les prestations des autres athlètes. A ce moment, on peut sentir et constater à quel point les participants se respectent et cela démontre qu’ils ont intégrés un des fondamentaux des arts martiaux. Nos Karatekas l’ont parfaitement mis en pratique.

Des larmes de joie, des yeux brillants, des rires rayonnants mais aussi des déceptions, des émotions pures et sincères, partagés non seulement entre les athlètes, mais également avec les spectateurs. Nos entendons encore et encore à quel point beaucoup sont impressionnés et surpris par la performance de Willy qui s’est surpassé en sortant de sa zone de confort et en s’affirmant sans l’aide habituelle de son sensei mais avec celle de Stella. Ce genre de petit changement soudain peut paraître anodin pour nous mais pour Willy c’est un énorme effort. Bravo pour sa détermination, sa volonté d’aller jusqu’au bout et sa faculté d’adaptation. Un petit miracle en soi. Nous sommes également très positivement surpris. Barrières linguistiques ? Un Karateka est un Karateka, peu importe s’il parle français, l’allemand ou pas du tout. On a pu constater une unité lord de cette evenement entre tout les participants et benevoles. Et que la barrieres linguistiques n’etait pas un frain. Les athlètes sont fiers de faire partie de cet événement. Ils font preuve d’un engouement et d’une faculté à s’amuser revigorante. Avant tout, ils sont des Karatékas et sont perçus comme tels par les spectateurs, les arbitres ou les entraîneurs. C’est une grande communauté autour de la thématique du Karaté et du respect des différences. Tous pratiquent le même sport avec le même objectif de réaliser les mouvements du karaté au mieux malgré les difficultés diverses. Dès le début des dernières catégories, tout le monde semble avoir été envoûté par les prestations des athlètes et regarde les dernières performances avec respect et admiration. L’école de karaté Wadokai Rorschach (Saint-Gall) et Karate Do Schlieren (Zurich) montrent avec leurs karatékas que le kumite est possible et non dangereux.

Démonstrations

Un jeune karatéka, de la réputée école zurichoise de karaté KEN SHI KAI, présente l’art martial de sabre de samouraï « Iaido ». Tous sont subjugués et stupéfaits de discipline que requiert ce type de kata est l’extrême précision de son éxécution. Ensuite, Sven Baum, nous fait l’honneur d’une démonstration d’un Kata en chaise roulante. Durant plus de deux minutes, Il se dégage de sa prestation une énergie incroyable. Son Kata a été accompagné d’un long silence admiratif ou seul le souffle du champion était perceptible. A la fin de sa démonstration s’en est suivi une avalanche d’applaudissement et de hourras bruyants. Finalement et étant donné l’engouement du public, Sven a proposé une démontration de self.défence et demander à M. Anto Grcic, de Schlieren, de faire office « sparing partner ». Si quelqu’un avait un doute avant, il n’en subsiste plus aucun après la démontration durant laquelle M. Anto Grcice a virevolté dans les airs, à gauche et à droite, sans pouvoir prendre à défault Sven. Nous sommes incroyablement impressionnés par sa performance. Bravo le Champion.

Remises des médailles

Enfin le moment tant attendu: l’annonce des résultats et la remise des récompenses. Les médailles est attendue avec impatience. Nous commençons par la catégorie Junior, puis Elite, Senior et enfin la catégorie « repêchage ». Il n’y a que la première, la deuxième ou la troisième place. Chaque athlète peut monter sur le podium et recevra une médaille ou un trophée des mains de Roland Zolliker, président central de la Fédération Suisse de Karaté. Les coaches de notre école de Karaté KEN SHIN KAI aident et offrent à chacun un pot de miel. Deplus un pendentif de Karaté-Gi (tenue de karaté) pour toutes les athlétes et un petit sac de sport pour les champions 1er place qui a été sponsorisé par notre fourniseur BUDO-K à Bienne, Christof Kunz. Fierté, joie, bonheur, satisfaction – une grande variété de sentiments se manifestent alternativement ou peut-être même ensemble. Pour nous tous ! Nous félicitons tous les participants du fond du coeur pour leur excellente performance !

Que la fête commence

Après la remise de médailles et sous l’impulsion de notre chef technique et musical « Miguy », beaucoup se sont retrouvés sur les tatamis, pour entamer une dance endiablée qui a duré de longue minutes. Après la fête du tatami et le rangement, certains des participants sont déjà rentrés chez eux en voiture. Par contre pour Sven Baum, l’equipe Myrun4Help, Giovanna, notre jeune Stella avec leur famille et Monique, les assistantes durant les cours de Karaté Pour Tous, quelques bénévoles dont ceux d’Interclubs, notre photographe officiel de la journée PEMimage.ch, les clubs Wadokai Rorschach et Karate Do Schlieren qui sont restés dormir et ma famille, de la bonne cuisine et une ambiance festive avec de la musique entrainante nous attendent au restaurant de la pisine à La Sarraz.

Remerciements

Deux jours riches en événements s’achèvent. Fatigués et satisfaits dans nos coeurs, nous rentrons chez nous. Nous sommes reconnaissants et oui, ce serait bien si nous pouvions jouer plus de tournois nationaux à l’avenir. Mais cela nécessite des ressources humaines et financières. Merci Selma, ta famille et tous ceux qui t’ont aidée et soutenue pour ce tournoi vraiment professionnel ! Merci Susanne Diedal, Plusport Suisse pour sa visite à Cossonay. Merci aux arbitres sympathiques pour votre patience, votre professionnalisme et votre cordialité. Merci aux Interclubs pour ce financement – sans vous, un tel tournoi n’aurait pas été possible du tout. Nous avons pu compter sur leur présence physique, ils ont assuré la préparation de la salle, le suivi des matchs et des tirages durant la compétition, le service pour le repas de midi et le rangement en fin de journée. Nous vous témoignons toute notre gratitude pour cette splendide action sociale. Merci à SKU (Suisse Karate Do Union) de nous avoir fourni la plupart des arbitres nationaux et les tatamis et à la commune de Cossonay pour l’utilisation de la salle du PAM et leurs concierges.. Merci à M. le Conseiller d’Etat du Valais, Frédéric Favre, de nous avoir honoré de sa présence. Un grand merci à nos assistants, Giovanna et Stella Badic, Monique Gleyre et a notre Sensai (monitrice) Selma Grimaldi. Et au trois élèves des cours de karaté ordinaires de Selma qui ont immédiatement adhérés à cette idée et qui ont eu un comportement fabuleux envers leurs partenair es. Et finalement merci à notre fondateur et président de „Karaté pour tous“, Alessandro Aquino – la graine que tu as semée porte ses fruits, de grands fruits.


contact:

Selma Grimaldi  Phone: +41 76 371 70 10 Mail: info@kenshinkai.ch

Alessandro Aquino: Phone: +41 79 669 22 03 Mail: info@karate4all.ch